Interviews croisées

Salut SAB !

Qu’aimes-tu dans ton métier ?
La créativité et la relation humaine. Je suis très à l’écoute du client : du coup, j’arrive à cerner rapidement sa nature, sa demande et ce qui lui convient.

Comment vois-tu l’avenir du contenant ?
Le webdesign évolue à une vitesse folle, on va vers la simplicité. Les écrans ont des formats différents, il faut savoir s’adapter tout en gardant à l’esprit que le vœu du client est évidemment de se démarquer. L’image, la photo est partout sur nos écrans. Certes, on fait moins de « print », mais on a besoin d’être lu : une newsletter par exemple doit être agréable ; celles proposées pré-faites par certaines plateformes, se ressemblent toutes. Moi je crée de véritables maquettes que le client peut ensuite utiliser à sa guise !

As-tu une mascotte ? 
L’hermine, l’emblème breton symbolisé par ce petit animal blanc à queue noire.

Hello ANNE !

Qu’aimes-tu dans ton métier ?
Les idées, la satisfaction du travail bien fait. Mais aussi comprendre et trouver une info rapidement, observer et analyser (je ne suis pas capricorne pour rien).

Comment vois-tu l’avenir du contenu ?
Les gens sont cernés par l’infobésité et n’ont pas le temps de tout lire. Les contenus doivent se réinventer pour intéresser. Le marketing a changé… Sur les écrans de Smartphones, la visibilité demande des ajustements simplifiés, au plus près de l’utilisateur. De plus, les gens préfèrent les images et les vidéos. L’interaction, par la conversation et le récit animé, va s’intensifier.

As-tu une mascotte ? 
La mouette. Celle de Gaston (rieuse) ou celle de Tchekhov (heureuse et libre).